"Le savoir est la seule matière qui s'accroît quand on le partage."

PUBLIÉ LE :
21
Septembre
2018

C'est par ces mots de Jean d'Ormesson, que Jean-Paul Fournier, le Maire de Nîmes, a tenu à illustrer l'investissement mis en œuvre par la Ville pour l'éducation de ses enfants. Environ 15% du budget global de la commune, chaque année.

Et c'est "comme une aventure humaine, plus qu'un projet urbain"que la Ville a décidé d'imaginer le Pôle éducatif Mas de Teste - Jean d'Ormesson qui devrait sortir de terre fin 2019, pour accueillir les écoliers du quartier du Mas-de-Mingue, pour un coût global de 10,6 millions d'euros hors taxe dont 6,9 investis par la municipalité nîmoise. 

Après deux mois de terrassement, la construction du pôle éducatif du Mas de Teste - Jean d'Ormesson a commencé ce matin par la pose de la première pierre, en présence d'Olivier Klein, Président de l'Agence Nationale de Rénovation Urbaine qui co-finance ce projet. Le chantier va durer 15 mois.

Deux grues ont pris place début septembre sur la colline qui surplombe le Mas-de-Mingue. Elles devraient y rester jusqu’au printemps prochain, le temps de voir s’élever les murs des trois modules de cet équipement hors norme, très attendu par les habitants et conçu avec eux.

 

Ecole ouverte et inclusive :

Dès 2020, les élèves élémentaires du quartier pourront investir leur nouvelle école et bénéficier de conditions d’apprentissage privilégiées, aptes à booster leur réussite scolaire. Des salles de cours modulaires, pouvant s’adapter au travail en petits groupes, 8 salles d’ateliers, des salles d’activités extrascolaires constitueront leur terrain de jeu éducatif. Un fab lab, une ludo-médiathèque de 400 mètres carrés, un terrain multisport et une salle polyvalente seront également à leur disposition en partage avec le public et les habitants du quartier. Suivant une approche innovante soutenue par l’Education Nationale qui soutient cette expérimentation, il s’agit de permettre au plus grand nombre d’enfants d’accéder à des activités qui stimulent leurs capacités et aptitudes de sorte à favoriser leur réussite future.

 Approche innovante :

Cette école en train de naître est le fruit d’une conception collective,produite par un ensemble de personnes impliquées depuis plusieurs années : enseignants, parents d’élèves, associations, techniciens municipaux collaborent au sein de groupes de travail réguliers conduits en présence d’une équipe de sociologues du CNRS. Jusqu’au choix du projet d’équipement en phase d’appel d’offres, cette implication suit toutes les phases de l’élaboration à la réalisation, et devrait se poursuivre les premières années de fonctionnement.

 Environnement préservé :

Premier bâtiment municipal autosuffisant en énergie, l’équipement répond aux critères des constructions des bâtiments à énergie positive BEPOS. Doté de 900 mètres carrés de panneaux solaires, construit à partir de matériaux fortement isolants et accumulateurs de chaleur, il s’intègre parfaitement dans un contexte de nature préservée de garrigue, grâce à sa conception architecturale en forme de terrasses méditerranéennes.

Chiffres : 
4 000 mètres carrés de superficie répartis sur trois étages
900 mètres carrés de panneaux solaires
20 m de dénivelé
Coût : 12,75 millions d’euros TTC financés à 35 % par l’Agence nationale de rénovation urbaine.

Partager cette actualité :
Actualité récente pour cette filiale
Il n'y a pas d'autres articles concernant cette filiale pour le moment